30 décembre 2009

Les Hommes.

L'homme libre tourne ses pensées sur lui-même. Il oublie sa Liberté. Il a déjà oublié ceux qui l'ont conquise. Il baigne dans son beurre et le goût écœurant de la graisse lui obstrue les sens.

L'homme enfermé le maudit et envie sa liberté. Alors l'homme enfermé se bat, et, lorsqu'il brise ses chaînes, prend le contrôle de sa vie. Qu'advient il de lui ? Il reconstruit : lui et son pays. Il conquiert ses libertés. Et comme l'homme libre, finit par les vendre pour son confort et sa sécurité.

Fâché, l'ancien homme enfermé se tourne vers son dirigeant. Il le pointe du doigt : "J'accuse..." Et le dirigeant lui rit au nez . Et répond : "Qu'as tu dit quand tu as reçu ta bourse ? Qu'as tu fait ? Maintenant que tu as utilisé ta dernière pièce, tu regrettes. Que ne l'as tu pas prévu ! Moi, j'ai accédé à tes désirs."

Mais le nouveau homme libre, sourd, se plaint et rejette la faute de son malheur sur son dirigeant. Il envie l'homme enfermé qui peut encore éviter ses propres erreurs. Il pleure, car il ne lui reste que ça. Et pendant ce temps, un autre homme enfermé l'envie. Il veut conquérir sa Liberté. Il rêve de baigner dans son beurre.

Aucun frère n'ira l'avertir que pour briser ses chaînes, encore faut il savoir où elles se trouvent. Aucun frère n'ira l'avertir qu'il ne faut pas briser les mauvaises chaînes, par erreur. Celles qui maintiennent à la raison.

Posté par Maeglyr à 16:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Hommes.

    Homme Libre

    Peut être que " La liberté " est une illusion ... et qu'il faille mieux chercher " l'équilibre de soi " ..... et ce n'est qu'ensuite que l'on pourra entamer le chemin d'une " libéralisation ".
    Quant aux "frères/sœurs" ils sont là, encore faut-il les voir, les reconnaître, les écouter et les entendre dans leurs silences assourdissant

    Posté par Chris, 30 décembre 2009 à 18:29 | | Répondre
  • Un plaisir à lire.

    Posté par Cariboo, 03 janvier 2010 à 21:01 | | Répondre
  • Merci, mes frères.

    Posté par Maeglyr, 12 janvier 2010 à 14:56 | | Répondre
Nouveau commentaire