20 octobre 2009

Jean-Jean et Nico-Nico sont dans un bâteau...

Le grand sujet politique du moment : la candidature de Jean Sarkozy à l'EPAD. Le grand scandale du moment, devrais-je dire. Je ne voudrais pas tomber dans un débat déjà usé, où les arguments planent mais n'atterrissent pas, où les deux partis sont fermement implantés dans leurs convictions que l'autre bah il est bouh méchant, mais plutôt adresser des remerciements à Jean Sarkozy (et puis au père de cet enfant, s'il nous écoute, et à toute la famille). Remercions Jean Sarkozy, grâce à lui -- et je me fie à une presse sérieuse et... [Lire la suite]
Posté par Maeglyr à 22:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 octobre 2009

Jeudi 25 Septembre.

Maeglyr, en direct d'Aix-en-Provence.9h15, il y a des travaux de terrassement dans ma tête et la rue est pleine à craquer d'Epictètes. Liberté, liberté, liberté, qu'en dit la rue ? "Est libre celui qui vit à sa guise, celui qu'on ne peut ni contraindre, ni empêcher, ni violenter, celui dont les propensions ne sont point entravées, dont les désirs se réalisent, dont les aversions ne subissent point d'échec." Qui est libre ? Qui le peut ? Qui le veut ? Et si personne ? Que deviendrait les combats pour la Liberté ? Des... [Lire la suite]
Posté par Maeglyr à 14:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 septembre 2009

Epictète, "De la liberté".

[Dialogue inventé entre Agamemnon et Epictète.]"Ils vont périr sous les coups des Troyens !_Mais si les Troyens ne les font point périr, ne mourront-ils point, peut-être ?_Si, mais pas tous à la fois._Où donc est la différence ? Car si mourir est un mal, que ce soit tous à la fois ou l'un après l'autre, c'est également un mal. [Ici les choses sont tout ce que l'on peut posséder, maison, habits, esclaves, faveurs, titres, etc.]"Dès lors que aimons, haïssons, redoutons ces différences choses, il est fatal que ceux qui ont... [Lire la suite]
Posté par Maeglyr à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2009

Bebealien, critique de film et réalisateur

Aujourd'hui, découvrons le site de Bebealien, le critique extraterrestre de cinéma. N'étant pas humain lui-même, il se permet (assez régulièrement) de juger de la qualité des films sortant en France (en général). Il est à noter qu'il a un penchant plutôt MichaelBayesque mais il réussit à dégoter des films de qualité. Son site, c'est par ici. En outre il a lui-même réalisé un court-métrage, qu'il a mit à disposition assez récemment. 10 min de vidéo très bien faite, un beau travail d'image et une actrice prometteuse : ici.
Posté par Maeglyr à 15:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 septembre 2009

Une fontaine de haine ou une idée mal finie.

Ça fait longtemps que... non.Ça fait longtemps que...j'ai rien mit sur le blog.Manque d'idées, enfin, manque de fin d'idées.J'arrive même plus à revoir mes poèmes.Tant pis, lançons ça comme ça. "Je suis source de haine,Source de pouvoir.Si je tombe, sans peine,Cent Moi jaillissent du noir.    Inlassable et joyeux,    Prisonnier de vos âmes,    Je me libère, mille feux    Consommant hommes et dames.Derrière toi, dans les autres,Je vit, je tue, je pleure.Souffle, amie, voici... [Lire la suite]
Posté par Maeglyr à 21:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 septembre 2009

Brenda dans la série 'Six Feet Under'

Quand on perd sa femme ou son mari, alors on devient veuf ou veuve.Quand on est enfant et qu'on perd ses parents, on devient orphelin.Mais quel mot utilise t'ont pour un parent qui perd un enfant ?Je crois que c'est quelque chose de si effroyable qu'il en existe aucun.
Posté par Maeglyr à 21:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 août 2009

Pour faire semblant d'écrire : 3 citations

"Quatre pierre empilées dureront plus longtemps que tes rêves et se dresseront encore quand tes descendants auront oubliés que tu vivais ici."  Robin Hobb"L'Histoire n'est pas plus figée ni morte que l'avenir. Le passé est tout près : ilcommence à la dernière respiration qu'on a prise." Robin Hobb "Le caractère du travail apparaît nettement dans le fait que, dès qu'il n'existepas de contrainte physique ou autre, le travail est fui." Karl Marx
Posté par Maeglyr à 00:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 juillet 2009

Parfois l'ambition se pose.Se repose.Les vers retournent à la Terre.On n'y pense plus trop, c'est un souvenir.On dit : "J'écrit plus."Il peut en passer du temps avant de s'y remettre.Moi il m'a fallu deux airs de guitares, de la terre battue est des tentes pourme relancer un peu là dedans. Et puis revenu du camping j'ai vu un dessin de Tim.Avec sa bénédiction, je vous fait part de ma réaction à son dessin. A Tim. Pieds et Ruines.Châteaux de sableQui basculentLentement, flottent.Piétés. RuinesEn forme de fables,Qui... [Lire la suite]
Posté par Maeglyr à 19:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 juin 2009

Saint Jacques condamne sévèrement les riches qui sont injustes et indifférents aux souffrances des autres : « Des travailleurs ont moissonné vos terres, et vous ne les avez pas payés ; leur salaire crie vengeance, et les revendications des moissonneurs sont arrivées aux oreilles du Seigneur de l’univers. Vous avez recherché sur terre le plaisir et le luxe, et vous avez fait bombance pendant qu’on massacrait des gens. Vous avez condamné le juste et vous l’avez tué, sans qu’il vous résiste. » Issue dy MySpace d'un catholique... [Lire la suite]
Posté par Maeglyr à 23:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2009

La truelle du 18 Juin

Il y a 69 ans, un vieil homme beuglait dans un micro pour libérer la France des Nazis (bouh les méchants...). Aujourd'hui, et grâce au Général De Gaulle (même pas maréchal, ste honte), les Nazis sont tous morts, même Hitler (hello, au fait...). Alors pour honorer sa mémoire (et puis son cerveau reptilien aussi, ne soyons pas neurologyne) je lui fiat (punto) un post en son honneur : Le général de Gaulle écoutant France Inter, le 18 Juin 1940 à 7h30 : "Bon alors..euh --J'apelleuh, tout les Fra... --non non...non !-- ... [Lire la suite]
Posté par Maeglyr à 18:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]