28 février 2008

Lorsque...

« Lorsque le dernier arbre sera abbatu
Lorsque la dernière bouffée d'air sera consommée
Empaquetée, cellophanée, industrialisée.
Lorsque la moindre parcelle de terre sera stérile,
Lorsque le désert s'étendre sur des milles
Envahissant, profitant de la bêtise humaine.

Lorsque le dernier enfant sera soldat,
Lorsque la dernière mère s'effondrera
Utilisée, méprisée, rejetée.
Lorsque l'abondance criera famine
Lorsque la vie sera sous morphine
Chancelante, espérant la fin de la sottise urbaine.

Lorsque les nuages pleureront, assêchés
Non des larmes mais du sang constellé
De tristresse et de déception
Dieu regardera t'il Sa Création ?
Ou partira t'il, divinimement désappointé,
Que le pire ennemi de l'homme soit l'Humanité.

Lorsque les hommes ramperont pour survivre
A la planête servile qui les a laissé vivre
Lorsque la bouche pâteuse et la tête brouillée de remords
Les hommes verront sans surprise que même la Mort
Ecoeurée de bêtise autant entassée
Sera sortie des lieux laissant l'Eternité
Apprendre aux hommes, cruels et sans cible
Que l'argent comme le bonheur, n'est point comestible. »

Posté par Maeglyr à 22:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Lorsque...

    demain ...

    Demain ...

    Demain le soleil sera là quand même,
    demain les étoiles s'éclaireront encore,
    demain l'Homme aura évolué ...

    Aujourd'hui est un seuil,
    aujourd'hui est un instant hésitant,
    aujourd'hui l'Homme s'interroge ...

    C'est à ceux qui entendent,
    c'est à ceux qui voient,
    c'est à ceux se taisent ...

    d'agir .....

    d'agir à leur place,
    d'agir à leur niveau,
    d'agir à l'instant ...

    c'est à eux qu'il revient la responsabilité d'aujourd'hui et de demain,
    c'est à eux qu'il revient la responsabilité de faire renaitre les sourires,
    c'est à eux qu'il revient la responsabilité de transformer ...

    Posté par Chris, 29 février 2008 à 10:08 | | Répondre
  • C'est à nous...

    Posté par Maeglyr, 04 mars 2008 à 21:30 | | Répondre
  • A ta génération,
    a toi ...
    nous, nous n'avons vu que la matérialité de la vie trop souvent ...
    c'est notre faute collective, individuelle souvent aussi .....
    mais nous restons parfois en "soutien" si besoin, envie ou demande ...

    Posté par courb7, 05 mars 2008 à 04:59 | | Répondre
  • 7%

    Salut cher Hérisson !
    Ton envolée lyrique est très réussie. Je suis ravi de te découvrir un tel talent ! C'est bien pensé, bien exposé et écrit avec une orthographe qui est parfois originale.
    Je te félicite et t'engage à en écrire d'autres de la même veine.
    Amicalement

    Posté par gzormix, 12 mars 2008 à 03:53 | | Répondre
Nouveau commentaire